Qu’est-ce que l’homéopathie, section 2

En Español

Pourquoi soigne-t-on un malade et non une maladie
Paru dans l’Émeraude



L’homéopathie considère le malade dans son ensemble, avec ses modalités particulières et personnelles.
Le remède sera choisi en fonction de votre typologie particulière. Pourquoi ?
Parce qu’il est facile de constater que si la maladie n’était due qu’à des phénomènes extérieurs à nous, nous aurions tous les mêmes maladies au même moment et les épidémies emporteraient la terre entière en une seule maladie.

Pour l’homéopathe le fait de développer telle maladie ou tel malaise dépend :
- De l’hérédité - facteurs de faiblesse et de force apportés avec nous à notre naissance selon les maladies et le style de vie qu’ont eues nos ancêtres, même éloignés.
- De l’hygiène de vie que nous avons eue depuis notre enfance, et de notre style de vie actuel.
- De notre constitution - maigre, fluette à petite ossature, ou solide avec de gros os, ou encore très droite ou souffrant de laxité ligamentaire, de teint clair ou foncé etc..
- De notre diathèse ou manière de réagir aux diverses stimulations: maladie, virus, microbes, stress, accidents etc.
- Des climats dans lesquels nous avons vécu.
- Des maladies et traitements médicaux.
- De notre profession et des stress physiques ou mentaux qu’elle nous procure.
- Des traumatismes de notre vie -accidents, chutes, fractures, opérations, anesthésies, dépression, deuils etc.

Je vais prendre un exemple pour illustrer le cheminement intellectuel de l’homéopathe. Si on me dit : « j’ai mal au ventre avant mes menstruations, qu’avez-vous pour ça ? » je réponds : « je n’ai rien à vous proposer pour le mal au ventre avant les menstruations, mais je peux vous proposer quelque chose pour vous, qui avez mal au ventre avant les menstruations »
Voici toute la différence entre la médecine allopathique, mot inventé par Hahnemann pour désigner le mode d’action de la médecine classique, et la technique homéopathique.
Les racines des mots l’expliquent :
Allo comme allien, étranger, différent, contraire. Si vous souffrez de douleurs, on vous donnera un ANTI-DOULEUR, d’inflammation un ANTI-inflammatoire, d’acidité un ANTI- acide etc. Homeo comme semblable, identique. En homéopathie, on vous donnera comme je l’ai expliqué précédemment un remède semblable à vos symptômes.

Pour reprendre l’exemple cité, le mal au ventre avant menstruations survient-il 1jour, 2 jours ou 1 semaine avant. La douleur est-elle à droite à gauche ou au bas du ventre. Est-ce que cette douleur élance, est-elle sourde ou spasmodique. Est-elle pire à certaines heures, la nuit. Améliorée si vous vous penchez en avant, en arrière, depuis quand ces malaises existent-ils ? etc.

La pensée holistique nous a habitués à admettre que tel comportement, telle attitude mentale pouvaient avoir une répercussion sur un ou plusieurs organes spécifiques. ex. : un état de nervosité permanente suscité par une compétition extrême dans le milieu du travail , déclenchera des contractions de l’estomac qui nuiront à la digestion, et inversement la mauvaise digestion rendra irritable. Si on améliore la digestion sans changer la réponse au stress, les résultats ne seront que passagers.
L’homéopathie cherche à aller jusque-là et même beaucoup plus loin, car le remède homéopathique peut remettre un organisme en équilibre tant au niveau physique, qu’émotif, et mental. Elle considère, un peu comme en psychothérapie, que les symptômes manifestés représentent la solution la plus ‘’économique’’ trouvée par notre énergie vitale pour préserver le maximum de son intégrité face à une agression. Elle rejoint ici la pensée maîtresse de la Biologie totale du docteur Hamer.
Ces pratiques se développent actuellement car elles correspondent, je pense, au niveau d’évolution spirituelle des humains qui savent que nous ne sommes pas qu’un corps physique visible, mais aussi des corps énergétiques capables de mémoire.

Tous ces éléments font de nous ce que nous sommes aujourd’hui, et expliquent pourquoi aujourd’hui nous avons tel problème. Ce long cheminement nous a amenés à fragiliser certains organes, ou certaines fonctions plutôt que d’autres.
Le remède homéopathique s’adressera à la totalité de nos symptômes particuliers. Il est courant de voir améliorée, après un traitement, une douleur dont vous aviez oublié de parler. Tout simplement parce que tout, dans votre interrogatoire ramenait à Ce remède, qui inclus aussi dans sa pathogénésie, cette fameuse douleur qui entre dans le portrait du remède qui vous correspond.

Françoise Marc

Aller en haut


Avec mes années de pratique en consultation, j'ai développé ma propre méthode, alliant l’étude et la compréhension des traumatismes physiques et psychiques subis au cours d’une vie, et leur dénouement par l’utilisation de remèdes homéopathiques appropriés à chaque conflit vécu. Les résultats que j’obtiens me prouvent régulièrement l’action profonde de l’homéopathie sur la guérison de nos comportements destructeurs inconscients.